Pourquoi moins n’est pas toujours mieux ?

Quand on parle de minimalisme, on entend souvent cette phrase « moins c’est mieux ». Cette expression sous-entend que nous vivrions beaucoup plus heureux si nous ne possédions pas autant d’objets, et que par conséquent, nous devrions nous d’une grande partie débarrasser.

Bien que je comprenne le principe, je dois avouer que je ne suis pas tout à fait d’accord.

Vous devez certainement déjà connaitre mon point de vue : à mon sens, nous ne devrions posséder que des objets qui nous plaisent, nous servent ou nous rendent heureux, et nous débarrasser de tout le reste.

De mon point de vue, la joie est quelque chose de très important, et qui malheureusement est bien souvent négligée… Pourtant, ce sont de petits moments de joie, qui mis bout à bout, pourraient se rapprocher le plus de ce que l’on pourrait appeler le bonheur. Alors, pourquoi ne pas en profiter et augmenter notre tendance à la joie en nous entourant d’objets qui nous procurent ce sentiment ?

L’inconvénient du « moins c’est mieux » est que nous ne devrions nous contenter que du minimum sans tenir compte de ce que nous ressentons… Et je trouve cela dommage.

Dans ce nouvel article, je vais vous expliquer plus en détail ma vision du « moins c’est mieux ».

1) Pensez d’abord à ce que vous ressentez

C’est mon premier conseil ! Avant de vous débarrasser de tout ce que vous possédez « parce que c’est mieux », prenez le temps de bien réfléchir à ce que vous aimez !

Je trouve cela dommage que parce que nous n’en avons pas besoin, certaines personnes se débarrassent d’objets qu’elles aiment !

C’est souvent le cas chez les « minimalistes extrémistes ». Je les appelle comme ça, car quand on regarde les photos qu’ils prennent de leur intérieur on s’aperçoit que chez eux tout est vide !

Juste un canapé, une table et des chaises, voilà à quoi ressemble un salon/salle à manger type… De plus, la plupart de ces intérieurs sont souvent tous blancs (avec éventuellement un canapé gris) ! Je trouve cela très triste si l’on aime la décoration et les couleurs…

Effectivement, si les personnes qui occupent ce genre de lieu ne s’intéressent pas du tout à la décoration et s’en fichent, cela me va tout à fait qu’ils choisissent de vivre ainsi !

Ce qui me dérange, c’est plutôt toutes ces personnes qui aiment et s’intéressent à la décoration qui y renoncent, car on leur a fait croire que cela n’était pas important, ou pire, que c’était nuisible à leur bonheur !

À toutes ces personnes, je veux que vous sachiez que c’est faux ! Ce n’est pas parce que vous décorez votre maison ou votre appartement que vous ne trouverez pas le bonheur dans le minimalisme. Si vous aimez les objets décoratifs et les couleurs alors, faites-vous plaisir !

Ce à quoi il faut tout de même faire attention c’est que vous ne devez pas acheter pour acheter ! Un objet vous fera peut-être de l’œil en magasin, mais n’ira pas du tout dans votre salon. Ce sera à vous à bien réfléchir à l’aménagement de votre intérieur pour que tous vos objets soient bien en cohérence les uns avec les autres afin de ne regretter aucun de vos achats !

Donc, si vous aussi vous aimez certains objets « inutiles » comme ceux de décoration, ne vous contraignez pas, et faites-vous plaisir en décorant votre maison ! Mais faites attention à bien choisir votre déco pour qu’elle vous procure de la joie à chaque fois que vous serez chez vous.

2) Est-ce que cet objet vous rend service couramment ?

De la même manière, si un objet vous rend de grands services au quotidien, bien qu’ils fassent partie de la catégorie de ceux dont on pourrait se débarrasser, je ne vois pas pourquoi vous devriez le jeter !

J’aime citer l’exemple de ma bouilloire qui me facilite grandement la vie au quotidien en me faisant gagner un temps précieux. Les minimalistes extrémistes eux l’auraient déjà jeté depuis longtemps, car une casserole sur le feu fait le même boulot… Oui, le résultat est le même : l’eau est chaude à l’arrivée, mais avec la bouilloire je gagne beaucoup de temps !

Un autre exemple d’objets « remplaçables » : ma brosse à dents électrique. Ce type de brosse à dents est non seulement plus grosse qu’une brosse à dents classique, mais en plus elle possède un chargeur et nécessite des embouts de rechange… Ce qui fait minimum 3 objets en plus dans la salle de bain au lieu d’un seul. Certes, mais ce qui me plait avec ma brosse à dents électrique c’est qu’avec elle mon lavage est toujours impeccable contrairement au lavage avec une brosse classique !

Ce ne sont que 2 exemples, mais il y en a tant d’autres… À vous de déterminer quels sont les objets qui vous rendent service au quotidien et décidez par vous-même de les garder ou non. Mais en aucun cas, vous ne devez les jeter juste parce que « moins c’est mieux » !

3) Moins, MAIS mieux !

Néanmoins, je suis d’accord que je suis plus heureuse depuis que j’ai fait du tri et que je me suis débarrassée d’un grand nombre de mes possessions.

Je n’ai plus à subir la présence d’objets que je n’aimais pas et qui ne me servaient pas. D’autant plus que le ménage est vraiment beaucoup plus rapide depuis !

Mais du coup, par mon expérience je vous dirai que je ne suis pas vraiment pour le « moins c’est mieux », je préfère bien plus le « moins, MAIS mieux » !

Je m’explique : quand j’ai fait mon tri, j’ai réalisé que certains de mes objets que j’avais en double ou qui pouvaient facilement être remplacés par un autre (et dont le temps et la facilité d’utilisation étaient équivalents) ne m’étaient pas indispensables. Je les ai donc jetés.

Seulement au bout de quelques mois, je me suis rendu compte qu’à usage répété, ces objets-là s’usaient bien plus vite (ce qui est tout à fait normal). Je pense notamment à mes poêles et casseroles que j’avais achetées aux premiers prix chez Tati et Ikea, il y a bien des années. Pour cette gamme de prix, il était normal que ces ustensiles me lâchent au bout d’un moment. Ils avaient d’ailleurs tenu un temps plus qu’honorable.

Seulement, avec ce nouveau mode de vie que j’ai choisi d’adopter et qui consiste à vivre effectivement avec moins de choses, j’ai compris que si je devais limiter le nombre de ces possessions, le jour où celles-ci me lâcheront, je ne devrais pas hésiter à investir dans de la qualité ! Et ce afin que ces nouvelles acquisitions me durent de nombreuses années tout en gardant le plus longtemps possible leur état initial.

Si vous aussi vous voulez vivre avec moins pour être plus heureux, je vous conseillerais de bien vous écouter avant tout !

Gardez les objets que vous aimez au lieu de les jeter juste « parce que c’est mieux » ! Vous devez prendre du plaisir en rentrant chez vous tous les soirs en profitant de votre maison et des objets qui la remplissent. Donc si vous aimez la décoration, décorez votre maison !

Ensuite, prenez le temps de réfléchir aux objets qui vous facilitent la vie et à ceux que vous pourriez effectivement jeter sans regret.

Et enfin, apprenez à investir dans l’essentiel ! Utilisez vos affaires jusqu’à ce qu’elles soient usées, mais sachez admettre qu’un objet a fait son temps et débarrassez-vous-en le moment venu. Et ce jour-là, renseignez-vous bien sur la qualité de ce que vous comptez acheter pour le remplacer. Rappelez-vous moins, oui, MAIS mieux !

Et vous, que pensez-vous du « moins c’est mieux » ? Partagez-vous mon avis ? Ou en avez-vous un autre complètement différent ?

Me laisser un commentaire