Pourquoi faire du tri dans ses affaires ?

Qu’est-ce que le bonheur ? La société d’aujourd’hui voudrait nous faire croire que le bonheur c’est posséder toujours plus de choses… Des objets qui rempliraient nos maisons et nos vies pour nous apporter toujours plus de joie et qui comme nous le pensons en les achetant, nous donneraient encore plus d’importance !

Les paroles « c’est plus « je pense », mais « j’ai » donc je suis » de la chanson « Les choses » de Jean-Jacques Goldman expriment parfaitement l’état d’esprit dans lequel nous avons été éduquées…

Pourtant, passé l’euphorie de l’achat, la nouvelle acquisition perd très rapidement tout intérêt… À peine l’objet est-il ramené à la maison et rangé dans un tiroir, que nous pensons déjà à ce que nous voulons acheter ensuite… Finalement, ce n’est pas l’objet en lui-même qui nous fait du bien (ce dernier est d’ailleurs bien souvent oublié au fond de son tiroir…), mais plutôt l’action d’acheter quelque chose de nouveau !

Malheureusement, à force de toujours acheter plus et simplement pour le plaisir d’acheter, nous dilapidons une énorme partie de nos revenus… Ne trouvez-vous pas cela complètement idiot ?

Personnellement, quand j’ai pris conscience de ce raisonnement, j’ai pris la décision de faire le tri dans mes affaires ! Car à partir du moment où j’ai compris qu’acheter pour acheter était une sorte de drogue (je me procurais un plaisir à court terme pour finalement en vouloir toujours plus, en étant persuadée que je serai heureuse), j’ai décidé qu’il était temps d’arrêter ! Mais alors que faire de toutes ces choses qui encombraient mon appartement ? Devais-je les garder ? M’en séparer ? Après tout l’argent dépensé pour les acquérir, ne serait-ce pas du gâchis ?

Le choix n’est jamais facile, mais arriver à se séparer de tout ce qui est matériel et qui ne nous procure aucune joie est une des clés d’une vie plus simple, moins stressante et plus heureuse !

Dans cet article, je vais vous expliquer en quoi faire le tri dans vos affaires vous aidera à vous sentir mieux !

1) Se rendre compte de ce qui compte vraiment pour nous

À force d’accumuler des choses, notre espace de vie est encombré d’une tonne d’objets qui finissent par nous étouffer. Il finit par y en avoir tellement que nous ne les voyons même plus…

Cela semble contradictoire, mais c’est pourtant vrai : tous ces objets font partie du décor et nous finissons par les oublier. Nous passons devant chaque jour sans leur prêter attention.

Ces petits objets de décoration nous semblaient indispensables lorsque nous les avons achetés et pourtant aujourd’hui ils sont là, posés sur une étagère ou un buffet à prendre la poussière et nous ne les remarquons même plus… Les seules fois où nous pensons à eux, c’est lorsque nous faisons les poussières ! Et à ce moment précis, ils nous dérangent plus qu’autre chose… Ils sont d’ailleurs à la source du découragement de nombreuses personnes qui du coup ne font plus le ménage…

Mais si nous regardions réellement tous ces objets et que nous décidions de prendre le temps d’évaluer lesquels d’entre eux comptent vraiment pour nous, il est certain que leur nombre serait beaucoup plus réduit. En effet, il est très peu probable que votre environnement ne soit constitué uniquement d’objets qui vous rendent réellement heureuse.

Mais imaginez un instant que votre maison ne contienne que ce genre d’objets ! Des objets qui vous procurent de la joie à chaque fois que vous posez les yeux sur eux. Des objets qui vous servent réellement chaque jour, et dont pas une seconde vous ne regrettez l’achat. Que ressentiriez-vous ?

Il a fort à parier que vous vous sentiriez bien mieux ! Plus besoin de se prendre la tête chaque fois que vous cherchez quelque chose puisque comme chaque objet à une vraie signification à vos yeux. Vous savez exactement où chacun d’eux se trouve. Sans compter que maintenant, les étagères ne sont plus encombrées, vous vous lancez sans rechigner dans le ménage, car ce dernier sera beaucoup plus rapide !

Mais surtout, en vous débarrassant de tout ce qui encombre votre vie, vous revenez à l’essentiel ! Ce qui compte réellement pour vous vous saute aux yeux. Si vous vous trouvez dans une période de doute, que vous vous posez des questions sur votre vie et ce que vous allez en faire, ou que vous essayez de trouver quelles sont vos valeurs, je ne peux que vous recommander de faire le tri dans vos affaires. Ce que vous y trouverez à la fin vous étonnera surement !

2) Arriver à se détacher du passé pour avancer

La deuxième grande raison pour faire du tri est d’arriver à vous détacher du passé. Un grand nombre de nos possessions ont un lien étroit avec un évènement de notre passé.

Que ce soit une tenue que vous adoriez il y a quelques années, mais qui est vraiment passée de mode (et donc hors de question de sortir avec), votre série de trophées gagnée durant les compétitions sportives organisées par votre collège, ou vos affaires de dessin que vous gardez depuis 10 ans, car étant jeune, vous adoriez passer vos après-midi à peindre, nous avons tous quelque chose qui nous rend nostalgiques.

Le passé fait partie de nous et il n’a rien de mal en soi, seulement, pour profiter pleinement de la vie, il vaut mieux vivre le moment présent ! Et garder toutes ces choses qui vous ramènent sans cesse en arrière, vous empêche d’avancer, et donc de vivre…

De plus, certains éléments de notre passé nous font (inconsciemment ou non) souffrir ! Cela peut être un souvenir d’un parent disparu, un cadeau d’un ex, des photos d’un lieu où vous aviez l’habitude de vous rendre avec d’anciens amis, etc. Le but du tri est aussi de prendre un nouveau départ en éliminant tout ce qui nous empêche d’aller bien. Donc, même si c’est difficile, vous devrez faire le tri dans vos objets souvenirs.

3) Se sentir plus légère !

Si vous arrivez à faire le tri dans tous les objets qui vous encombrent et qui vous gardent dans le passé, vous vous sentirez libérée !

Cette sensation de légèreté est très surprenante au départ, car on ne s’attend pas à se sentir aussi bien simplement parce qu’on a jeté des choses. Mais c’est tellement agréable ! Rien que pour ça, je vous conseille de commencer votre tri dès à présent !

En commençant par quelque chose facile, par exemple : un tiroir de votre bureau ou votre boîte d’accessoires. Prenez chaque objet dans vos mains et demandez-vous ce que vous ressentez en tenant cet objet. Avez-vous le sourire rien qu’en le regardant ? Vous sert-il souvent ? Ou aviez-vous oublié son existence ?!

Une fois ce mini tri fini, posez-vous. Et concentrez-vous sur ce que vous ressentez. Vous sentez-vous plus légère ? Avez-vous envie de continuer à trier ? Je suis presque sûre que la réponse sera « oui » dans les deux cas !

Trier ne pourra vous apporter que du positif. En le faisant vous prendrez enfin conscience de tout ce que la mode du « acheter pour acheter » vous a conduit à accumuler au cours de ces dernières années. Et également de tout l’argent que vous avez dépensé pour des choses dont finalement vous n’aviez pas besoin et que vous n’avez presque jamais utilisé ! Essayez d’imaginer tout ce que vous auriez pu faire avec cet argent si vous ne l’aviez pas dépensé ainsi… Cela pousse à réfléchir, n’est-ce pas ?

Le désencombrement est un excellent moyen de se rendre compte de ce que la société de consommation a fait de nous : des accros du shopping qui en veulent encore et toujours plus… C’est ce qu’il a été pour moi : une réelle prise de conscience !

Suite à mon expérience, je ne peux que vous conseiller de vous lancer vous aussi dans un grand tri ! Commencez petit si cela vous effraie, mais essayez de vous débarrasser de tout ce qui ne vous rend pas heureuse. Vous serez certainement surprise de tous les changements positifs que cela provoque !

J’espère que cet article vous aura convaincu de commencer votre désencombrement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires. Je me ferai une joie de vous répondre !

8 Commentaires

  1. Répondre
    Alexandra

    Bonjour Marthe,
    J’ai adoré cet article ! D’ailleurs ça m’a motivée pour trier quelques placards que je boudais depuis un moment.
    Le plus dure à mon sens est de convaincre le reste de la famille à suivre…
    En tout cas merci !

    1. Répondre
      Marthe Post author

      Bonjour Alexandra et merci pour ce retour !
      Je pense que si tu commences à trier tes affaires, le reste de ta famille s’y mettra aussi. Peut-être pas tout de suite, mais à force de voir à quel point trier te fait du bien à toi, ils voudront très certainement tenter l’expérience à leur tour 😉

  2. Répondre
    Sophie

    Bonjour Marthe,
    cet article me conforte dans le commencement de ma démarche de tri et de désencombrement. Cette démarche n’en est qu’à ses prémices, mais je la place désormais sur la liste de mes trois objectifs à atteindre pour l’année.
    A bientôt !

    1. Répondre
      Marthe Post author

      Bonjour Sophie et bravo pour ton engagement !
      Je suis certaine que tu vas réussir ! Et sache que je ferai tout pour t’aider 😉

  3. Répondre
    marine

    Cet article me parle énormément! j’ai appliqué la méthode de marie kondo dans son livre ” la magie du rangement” je ne sais pas si tu connais?! certains passages sont quand même extrêmes et difficilement applicables mais on retrouve les notions que tu évoque dans ton article! 😀 Je ne suis pas trop sentimentales avec mes objets car si l’envie me prend je jette tout! donc c’est l’inverse il faut que je me contienne! 😊😛 merci pour ton article très complet! 🤗

    1. Répondre
      Marthe Post author

      Bonjour Marine,
      Merci pour ton commentaire! Oui je connais la méthode Komari qui est une référence, mais je suis d’accord avec toi sur le fait qu’elle est parfois extrême. Mon but est d’apporter ma propre vision du désencombrement pour aider toutes celles qui ont du mal à se lancer avec les méthodes classiques.

  4. Répondre
    Angèle

    Salut, je déménage en moyenne tous les deux ans, et je suis confrontée au tri très régulièrement. Cependant je garde avec moi de nombreuses et nombreuses affaires, principalement auxquelles j’ai un attachement sentimental ou liées de façon nostalgique à une personne que j’aimerais être.
    J’ai une question pour toi, les affaires que tu tries, est-ce que tu les jettes, tu les donnes ou bien tu les vends ?
    Je pense surtout à tout cet argent que nous avons dépensé… N’y-a-t-il pas moyen de récupérer quelque chose de ce point de vue ?
    Merci

    1. Répondre
      Marthe Post author

      Bonjour Angèle, et merci pour ta question très intéressante !
      Alors qu’est-ce que je fais de toutes les affaires dont je me débarrasse ? Cela dépend de l’objet en question. Si ce dernier est en très mauvais état et qu’il est irrécupérable, je le jette.
      Mais s’il est encore dans un état acceptable, je le donne. Soit directement à des amis ou à de la famille, soit je le dépose dans un lieu très fréquenté où je suis sûre que quelqu’un en tombant dessus le récupèrera.
      Pour ce qui est de la vente, je la pratique de moins en moins. Tout simplement, car je trouve cette action très chronophage. Donc si je ne suis pas sûre de récupérer au moins 20€, je donne. Et surtout je me fixe une date limite ! Si un objet n’a pas trouvé preneur au bout d’une semaine, par exemple, je baisse son prix. Et si au bout de 15 jours il est encore là, je le donne.
      Avec l’expérience, je me suis rendu compte que l’action de sortir quelque chose qui ne me plait plus de mon appartement est bien plus libérateur que de récolter de l’argent. Du coup, j’essaye de m’en séparer le plus vite possible, même si je perds 5€.
      Je sais que c’est quelque chose de très difficile au début, mais je te promets que le fait d’arrêter de penser « combien d’argent je vais pouvoir en tirer » est tout simplement une des clés d’une vie plus simple et bien moins stressante 😉
      À très vite !

Me laisser un commentaire